Aller au contenu principal

Le professeur Dr. Fred Wagner a présenté l’étude « Gestion des risques au sein de l’entreprise industrielle » lors du Congrès GVNW 2018. La gestion des risques vaut-elle vraiment la peine ?

Dans les entreprises, l’utilisation de « cygnes noirs » relève du domaine de la gestion des risques. Si celle-ci est bien en place, il est possible de réagir plus rapidement et plus précisément aux imprévus. Mais comment la gestion des risques est-elle actuellement vécue dans les PME industrielles allemandes ? Et quel avantage apporte-t-elle aux entreprises ? Une étude toute récente fournit des renseignements.

Sous la houlette et la participation active du professeur Fred Wagner de l’institut d’enseignement en assurances de l’Université de Leipzig, l’étude « Gestion des risques au sein de l’entreprise industrielle - Valeur pour les PME » a été réalisée par la société V.E.R.S. Leipzig GmbH et la fédération allemande des sociétés d'assurance GVNW (versicherungsnehmenden Wirtschaft e.V.) avec le soutien de la fondation Funk. Les premiers résultats ont été présentés en septembre dans le cadre du symposium GVNW 2018.

L’étude avait pour objectif d’analyser la gestion des risques au sein des PME industrielles, de comparer les concepts existants et de montrer les potentiels de perfectionnement. « Nous voulions faire un inventaire empirique », explique le professeur Wagner. « La gestion des risques n’est certes pas un nouveau terme, mais il n’existe pas de concept prédominant quant à sa signification ». Et l’étude montre ainsi également que les possibilités d’aménagement des systèmes de gestion des risques au sein des PME allemandes sont tout aussi variées que les structures et le paysage entrepreneurial des PME.

Le rapport coût-efficacité

Dr. Wagner

La mise en place professionnelle d’un système de gestion des risques peut aider des entreprises à réaliser leurs objectifs stratégiques. Cette mise en place a toutefois systématiquement un coût, ce qui pose la question du rapport coût-efficacité d’un système de gestion des risques. Un aspect également traité par cette étude. Le Prof. Wagner explique à ce sujet : « Nous avons tenté de découvrir quelle valeur ajoutée la gestion des risques apporte à l’entreprise. Et comment cette valeur ajoutée peut-elle se mesurer en fait ? Si elle n’est pas mesurée, elle est alors aussi difficile à évaluer. L’un des résultats de l’étude montre que le potentiel dans ce domaine est apparemment encore considérable. »

Gestion des risques en tant que gestion d’entreprise orientée sur la valeur

Risk Management

La gestion des risques a pour mission de permettre d’optimiser le profil chance-risque d’une entreprise par rapport à la stratégie de l’entreprise. « La gestion des risques ne signifie pas exclure autant que possible tous les risques possibles », explique le professeur Wagner. « Car dans ce cas, vous jetez aussi toutes vos chances à l’eau. La gestion des risques sert à créer un rapport équilibré entre les chances et les risques. Supporter les risques, et en prendre pour profiter des chances si elles sont en nombre suffisant. On espère alors que les chances se traduiront en un bénéfice raisonnable. La gestion des risques est donc en fait une gestion d’entreprise orientée sur la valeur. Il convient donc de toujours envisager le risque en lien avec les chances et les bénéfices. »

Possibilité de positionnement en tant que valeur ajouté

Studie_Riskomanagement

Créer des valeurs ajoutées pour le groupe cible a constitué l’un des principaux motifs à l’élaboration de l’étude. Un ensemble de 50 questions a ainsi été concocté pour mettre en évidence les problèmes et les thèmes liés à la gestion des risques au sein des PME. Pour de nombreuses entreprises interrogées, la participation à l’étude a permis d'acquérir de nombreuses connaissances. « Parmi les thèmes qui ont été traités, certains sont pour moi entièrement nouveaux, et je m'attellerai à d’autres par la suite », tel a été l’écho reçu par des gestionnaires des risques participants. « La plus grande valeur ajoutée est bien entendu le résultat de l’étude », déclare le professeur Wagner. « Une entreprise peut dorénavant évaluer aisément où elle en est face aux défis de la gestion des risques. » L’étude a d’abord été remise aux participants et présentée lors du Congrès GVNW. Elle doit plus tard être rendue accessible à un marché plus large. Par ailleurs, les concepteurs de l’étude réfléchissent déjà à l’orientation qui pourrait être donnée à la suite de l’analyse et de la recherche empirique.

FacebookLinkedInTwitterMailArrow UpArrow LeftArrow RightGallery