Skip to main content

Juste à temps... jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien ? Risques relatifs à la chaine d'approvisionnement. Quelle durée d'arrêt de la chaine d'approvisionnement peut supporter votre entreprise ?

Il y a de cela quelques mois, un célèbre constructeur automobile cherchait 20 000 places de parking pour entreposer ses véhicules neufs. La cause ? Des panneaux pour boites à gants qui n'avaient pas été livrés à temps.

Situation : Fin janvier 2017, un fournisseur de République Tchèque est victime d'un incendie, et le composant qu'il produit, pourtant simple, ne peut plus être fourni – et apparemment aucun autre fournisseur ne peut prendre le relai. Conséquence : la production est à l'arrêt.

Le plus grand risque pour les entreprises : les interruptions d'activité et la chaine d'approvisionnement !

Les interruptions d'activité et la chaine d'approvisionnement se classent numéro 1 (46 %) de la liste 2015 des principaux risques pour les entreprises du monde entier. Du haut de leurs 27 %, les dégâts des incendies et explosions ne sont pas loin derrière. Fatalement, les deux risques vont de pair, provoquant non seulement de sérieux dégâts matériels mais également des arrêts partiels ou même complets des activités. Si l'approvisionnement de composants critiques pour la production s'arrête soudainement sans qu'il n'existe de source alternative, les conséquences sur la chaine d'approvisionnement peuvent être graves pour le client, et même pour le client final.

Cela peut créer un cercle vicieux dans lequel cet incendie réel devient un incendie métaphorique pour la production et la logistique. Il peut engendrer des frais élevés et des problèmes à long terme via l'annulation de commandes ou même la rupture de certains contrats. Ce qui peut rapidement entrainer des pertes de revenus et de parts de marché, et avoir un impact négatif sur la réputation. Dans des circonstances extrêmes, cela peut même menacer l'existence même d'une entreprise.

De nombreuses entreprises ont réagi à ce problème en accordant une attention particulière aux sérieux risques que peut faire peser la chaine d'approvisionnement.  La gestion des risques liés à la chaine d'approvisionnement joue un rôle de plus en plus important dans la planification des interventions d'urgence (Source : Baromètre des risques 2015 d'Allianz).

Les interruptions d'activité sont un facteur de risque économique majeur en cas de sinistre.

Les brèves interruptions et paralysies de la chaine d'approvisionnement, comme celles provoquées par une machine en panne ou un problème logistique à court terme, peuvent généralement être maitrisées rapidement. Mais en cas de dégâts sérieux, par exemple l'incendie d'un site de production, les conséquences sont souvent bien plus graves. Malgré la mise en œuvre d'activités d'urgences ou l'utilisation d'alternatives logistiques, les conséquences d'une interruption d'activité peuvent coûter des millions et représenter une part considérable de l'ensemble des dommages. Ce type de distribution des coûts n'a rien de nouveau : les dommages engendrés par une interruption d'activité représentent une part significative des dix plus grands sinistres depuis 1962. Dans certains cas, ces dommages peuvent même être supérieurs aux dégâts matériels réels.

Proportion des dommages dus aux interruptions d'activité pour les dix plus grands sinistres depuis 19621)

The ten biggest damages events since 1962

1) Source : Prévention des dégâts dans les assurances non vie 2015/2016, rapport des comités de prévention des dégâts matériels de la fédération allemande des sociétés d'assurances

Un tiers des dommages est dû aux interruptions d'activité !

L'impact des interruptions d'activité sur les frais totaux n'est pas seulement visible sur les incidents les plus graves, il apparait aussi à l'analyse des statistiques de l'ensemble des sinistres. En moyenne, les interruptions d'activité représentaient 33 %2) de tous les frais engendrés par les sinistres entre 1996 et 2015. La raison en est simple : si vous ne pouvez pas produire, vous ne pouvez pas livrer... et si vous ne pouvez pas livrer, vous perdez des revenus. Apparait alors un cercle vicieux qui nécessite une solidité financière considérable et qui ne peut être brisé que par des réactions rapides et une stratégie de relance ciblée.

Proportion of interruption in total damage costs

 

Proportion of interruption to operations in damage costs from 1996 to 20152) Source : Prévention des dégâts dans les assurances non vie 2015/2016, rapport des comités de prévention des dégâts matériels de la fédération allemande des sociétés d'assurances

Réactions en chaine suite aux interruptions des chaines d'approvisionnement.

L'interruption des activités des entreprises victimes d'un incendie a évidemment des conséquences sur d'autres sociétés. Compte tenu de la complexité des réseaux de la chaine d'approvisionnement, en particulier dans le domaine de la production, les dommages peuvent s'étendre jusqu'à en affecter tous les maillons. Il est important de connaitre les clauses contractuelles relatives aux actions en recours. La perte de commandes majeures est également un risque à prendre au sérieux. Comme nous l'avons déjà vu, les interruptions d'activité et de la chaine d'approvisionnement sont considérées comme le principal risque (46 %) auquel doivent faire face les entreprises (Baromètre des risques 2015 d'Allianz).

Les fournisseurs uniques peuvent devenir un catalyseur de risque.

Un problème isolé, comme un incendie, ne peut généralement pas mettre une entreprise à genoux, mais combiné à d'autres facteurs, les conséquences peuvent être graves. Ces facteurs ont souvent fait l'objet de trop peu d'attention, et sont susceptibles de provoquer d'autres perturbations majeures. Par exemple, le fait de ne se fier qu'à une seule source d'approvisionnement. Si cette situation présente des avantages, comme la réduction significative des coûts, en cas de perturbation, l'absence d'alternative peut poser un grave problème. La situation à laquelle a dû faire face le constructeur susmentionné illustre parfaitement ce scénario. Le professeur Ferdinand Dudenhöffer, Expert en automobile, nous expose clairement son point de vue sur ces structures à risque de la chaine d'approvisionnement dans notre interview « C'est une grave erreur pour un constructeur automobile de ne se fier qu'à un seul fournisseur. » alerte le Fondateur et Directeur du Centre pour la Recherche Automobile (CAR) de l'université de Duisburg-Essen.

Effondrement de la chaine d'approvisionnement par une logistique bancale.

L'aspect production n'est pas le seul qui mérite d'être étudié lors de l'évaluation des risques liés à la chaine d'approvisionnement. Le transport des marchandises peut également être retardé et provoquer des arrêts de production. Il convient d'éviter dans la mesure du possible de faire appel à un seul Transporteur, et de diviser par exemple le transport entre voie ferrée et routière. En cas de problème sur une voie de chemin de fer, une partie des marchandises sera au moins toujours acheminée par camion. Bien entendu, il est nécessaire de prendre en compte le type et l'importance des produits transportés.

Détecter les risques liés à la chaine d'approvisionnement, en cerner les conséquences et développer des plans d'intervention d'urgence !

Les flux de production et les processus de fabrication d'une entreprise font aujourd'hui pour la plupart partie d'un large réseau complexe et souvent international de flux de matériaux, de produits et de données, combinés à des services. Il est donc nécessaire de contrôler non seulement les fournisseurs directs ; mais également l'intégralité de la chaine d'approvisionnement. Les analyses assistées par ordinateur permettent aujourd'hui d'identifier les risques d'interruption d'activités, de cartographier les connexions et dépendances extrêmement complexes et de trouver des alternatives. Grâce à ces informations, il est possible de mettre en œuvre des mesures ciblées et des plans d'intervention d'urgence efficaces. Il est également important de se pencher sur les conséquences car une interruption d'activité d'un seul maillon de la chaine d'approvisionnement peut entrainer une chute de revenus susceptible de menacer très rapidement l'existence même d'une entreprise. Face à de telles situations, les assurances ne peuvent couvrir que les dommages et pertes d'ordre financier. D'ordinaire, les pertes de parts de marché ne peuvent pas être couvertes et sont beaucoup plus difficiles à récupérer ! Les entreprises devraient donc faire preuve de prévoyance et examiner très attentivement leurs processus de production ainsi que leurs relations avec les fournisseurs et clients.

Risques liés à la chaine d'approvisionnement – Cinq faits à garder en tête :

  • Les interruptions d'activité et la chaine d'approvisionnement se classent numéro 1 (46 %)1) de la liste 2015 des principaux risques pour les entreprises du monde entier.
  • En moyenne, les interruptions d'activité représentaient 33 %2) des frais engendrés par les sinistres entre 1996 et 2015.
  • L'approvisionnement auprès d'une seule source et les accords logistiques bancals peuvent exacerber les perturbations de la chaine d'approvisionnement.
  • Les analyses assistées par ordinateur permettent aujourd'hui de détecter et de minimiser les risques cachés de la chaine d'approvisionnement.
  • Armez-vous de plans d'intervention d'urgence à jour et adaptés exploitez l'expertise des entreprises spécialisées !

 

FacebookLinkedInTwitterMailArrow UpArrow LeftArrow RightGallery